top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLe Centre Luzien

Îlot FOCH à Saint-Jean-De-Luz : un mikado public / privé de plus en plus confus !

Dernière mise à jour : 19 janv.

Depuis l’été 2023, une information circulait à bas bruit sur la signature d’un accord secret pour obtenir l’abandon des recours contre le projet immobilier « Bizipoz », porté par un consortium alliant la société Donibane Berri et Eiffage construction engagés dans ce chantier privé en lien étroit avec le parking souterrain et la réhabilitation urbaine de l’îlot Foch portés par la Mairie de Saint-Jean-De-Luz.


À la suite de la publication, dans le BERIAK n°110, de la Tribune politique du groupe majoritaire « Saint-Jean Passionnément » l’information a enflé jusqu’à soulever le voile sur les coulisses de cet accord secret et devenir, ce lundi 15 janvier 2024, un fait médiatique qui appelle la réaction de Manuel de LARA, chef de file du groupe « Le Centre Luzien » :


À la suite de la publication, dans le BERIAK n°110, de la Tribune politique du groupe majoritaire « Saint-Jean Passionnément » l’information a enflé jusqu’à soulever le voile sur les coulisses de cet accord secret et devenir, ce lundi 15 janvier 2024, un fait médiatique qui appelle la réaction de Manuel de LARA, chef de file du groupe « Le Centre Luzien »
Manuel de LARA, Le Centre Luzien

"Alors que d’aucuns clament haut et fort que tous les recours contre le projet d’aménagement Foch auraient été perdus, comment expliquer le « cadeau » d’une valeur exorbitante de plus de 702 000 euros « lâchés » par le promoteur pour obtenir le retrait des recours déposés par l’association GARDENA et les riverains opposés au projet privé « Bizipoz » ?


À la lumière des éléments publiés par Sud-Ouest ce lundi 15 janvier 2024, qui peut dire sérieusement que le dossier était suffisamment sécurisé sur le plan juridique pour justifier de telles compensations financières en échange du retrait de tous les recours ?


Un match s’arrête quand l’arbitre siffle la fin du jeu et désigne le vainqueur, c’est pourquoi, la signature d’un accord secret entre le promoteur immobilier et les bénéficiaires des 14 places de stationnement « offertes » en échange du retrait de leurs recours est consternante !


Dans ces conditions, je comprends sans réserve la colère des membres de Gardena qui découvrent les raisons qui ont conduit au retrait du recours porté par leur association, tout comme la frustration des Luziennes et des Luziens qui se sont mobilisés autour du collectif Stop Parking Foch.


Enfin que penser des motivations du maire de Saint-Jean-de-Luz qui concède devant le journaliste de Sud-Ouest avoir été informé, par le promoteur immobilier, de la signature à l'été 2022 d'un accord secret et qui attend Janvier 2024 pour allumer la mèche dans une Tribune politique ? Qu'est ce qui a changé en presque 18 mois ?


Au-delà, la signature - à l’initiative du promoteur privé - d’un accord secret pour accélérer la réalisation du projet immobilier « Bizipoz », étroitement lié au parking souterrain public du Port, souligne une nouvelle fois le caractère pour le moins confus du mikado public / privé mis en place pour l’aménagement de l’Îlot Foch à Saint-Jean-De-Luz ! »






103 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page