Rechercher
  • Le Centre Luzien

Guerre d'Indochine : le devoir de mémoire est un ciment pour notre Nation


Le 7 mai 1954, les armes se sont tues en Indochine pour faire place aux souvenirs douloureux avec des milliers de victimes militaires et civils. N’oublions pas que la guerre, celle-ci comme les autres, nous oblige à poursuivre le travail de mémoire et également à consolider la paix en tout lieu alors que les armes rugissent de nouveau en Europe. Ce travail de mémoire nous unit et rassemble les générations. Dans cette mémoire nationale, il y la guerre d’Indochine.

0 vue0 commentaire