Rechercher
  • Le Centre Luzien

ILOT FOCH : Mais à quelle tragique comédie joue Herri Berri ?

Communiqué de presse du Centre Luzien : 12 Avril 2021 : la lecture du communiqué de presse du groupe Herri Berri publié ce week-end sur les réseaux sociaux et repris dans Sud-Ouest, est une tragique comédie qui nous plonge dans une certaine perplexité.

Dans le premier acte, nous ne pouvons que nous féliciter que le groupe Herri Berri éclaircisse enfin sa position sur le projet de parking Foch après sa discrétion pendant les élections municipales.

Contrairement à ce qu’on peut lire / écouter / entendre depuis des mois on ne peut pas être en même temps contre un projet de parking souterrain et annoncer que s’il se fait... il doit être réservé aux seuls Luziens et commerçants ! On ne peut pas en même temps appeler à la constitution d’un comité citoyen et refuser d’appuyer et de signer la pétition en ligne lancée par l’association GARDENA ! On ne peut pas vouloir piétonniser le centre-ville et ne pas voter les crédits dédiés à l’aménagement des espaces publics Foch !

Ce sont là, les limites de la novlangue d’Herri Berri !

Dans le deuxième acte, rappeler en ce début du mois d’avril, « qu’il ne reste donc plus que quelques mois avant l’arrivée des premières pelleteuses » et appeler à « une mobilisation citoyenne réellement œcuménique » c’est oublier un peu vite que loin des caméras et autres spectacles son et lumière, un collectif de riverains emmené par l’association GARDENA a lancé une pétition en ligne et surtout préparé et déposé un recours administratif contre le projet de permis de construire parking Foch. N’oublions pas que les procédures devant le juge administratif seront longues et donc couteuses pour ces Luziennes et Luziens qui ont le courage de passer de la parole aux actes pour obtenir l’annulation du permis de construire « parking Foch ». Leurs engagements citoyens et personnels méritaient un minimum de considération et de soutien.

Dans le troisième acte, Herri Berri appelle « à la constitution d’un collectif citoyen contre le projet Foch, rassemblant tous les luziens opposés à ce projet, au-delà de toute sensibilité » et souhaite confier l’animation de la réunion à « une personne cooptée au sein de l’assistance, afin de prévenir toute tentative de protagonisme ou récupération politique ».

Là, encore une fois, la ficelle est un peu grosse !

Tant et si bien qu’on est inévitablement conduit à un double questionnement, autant sur la sincérité de la démarche elle-même que sur les intentions sous-jacentes à l’approche des élections départementales. Dans ces conditions, comment ne voir aucune arrière-pensée politique de la gauche abertzale qui multiplie depuis des semaines à Saint-Jean-De-Luz les actions coups de poing médiatiques ?

En conclusion, Manuel de LARA rappelle : « avec Gaëlle LAPIX, Nicolas CHARRIER et Isabelle TINAUD-NOUVIAN, je porte la voix en Conseil municipal des Luziennes et des Luziens qui ont considéré que la solution alternative d’un parking aérien aménagé, 400m plus loin, derrière la gare était une solution de bon sens et une solution écologiquement responsable par son mode constructif (bois et métal) en lieu et place des milliers de m3 de béton qui seront nécessaires pour aménager les 7 niveaux du parking Foch ..


En refusant d’envisager toute solution alternative au parking souterrain Foch pour réussir la piétonisation du centre-ville, le groupe Herri Berri fait preuve une nouvelle fois de dogmatisme qui est à l’inverse des valeurs d’ouverture, d’humanisme et de rassemblement que portent les élus du groupe municipal « Le Centre Luzien » pour donner un nouvel élan à Saint-Jean-De-Luz.

Dans ces conditions, les élus du « Centre Luzien » ne participeront pas à la réunion publique convoquée le 7 mai 2021, par le groupe Herri Berri. Las de ces postures politiciennes, ils continueront à travailler en conseil municipal et auprès des Luziennes et les Luziens qui souhaitent dessiner un autre avenir pour notre belle ville de Saint-Jean-De-Luz.


Manuel de LARA - Gaëlle LAPIX - Nicolas CHARRIER - Isabelle TINAUD-NOUVIAN

134 vues0 commentaire