top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLe Centre Luzien

L’armement de la Police municipale doit-être posé et débattu sans tabou à Saint-Jean-De-Luz (Tribune - Beriak 112)

Des plages sans CRS sur le littoral basque pour la saison 2024

Pendant la période des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 aucune compagnie républicaine de sécurité - maîtres-nageurs-sauveteurs (CRS-MNS) ne sera affectée sur les plages. Une situation pour le moins délicate.


La présence visible d’une équipe de CRS-MNS sur nos plages agissait comme un puissant facteur de maintien de la sécurité publique.


Baignade à Saint-Jean-De-Luz : Grand plage ; Flots bleus ; Erromardie ; Lafitenia ; Mayarco ; Senix.

Les 54 maîtres-nageurs civils recrutés par la Ville ne pourront pas remplir ces missions et malgré l’augmentation de ses effectifs (12 agents + 2 chiens), la Police municipale de Saint-Jean-De-Luz aura déjà fort à faire... L’absence des CRS-MNS sur la saison 2024, doit donc nous interroger sur l’avenir car si les maires sont attachés à cette tradition, il ne s’agit pas d’une obligation légale de l’État. Par ailleurs, nos policiers municipaux ne sont plus là uniquement pour gérer les tracas quotidiens. Ils interviennent également dans les missions de sécurité publique, en coordination avec la Police nationale.


Dans ce contexte, l’armement de la Police municipale à Saint-Jean-De-Luz doit-être posé et débattu sans tabou pour Manuel de LARA

Armement de la Police municipal de Saint-Jean-De-Luz

De nombreuses municipalités à l’instar des communes de Boucau, Bayonne, Anglet Biarritz ont déjà pris l'initiative d'armer leurs agents pour, d’une part, assurer leur sécurité personnelle, d’autre part, renforcer la dissuasion et enfin, faire face à des situations dangereuses. Toutefois, nous considérons que pour répondre aux préoccupations légitimes que soulèverait l'armement de la police municipale de Saint-Jean-De-Luz, une formation rigoureuse et continue des agents volontaires est essentielle pour assurer un usage responsable des armes et maitriser les techniques pour gérer et désamorcer les situations de crise.


La décision appartient au Maire, en lien avec le Préfet, mais si une telle initiative était portée devant le Conseil municipal, les élus du groupe Le Centre Luzien la soutiendraient lors du débat.

1 vue0 commentaire

Commenti


Post: Blog2_Post
bottom of page