Rechercher
  • Le Centre Luzien

Projet de Demi-échangeur A63 à Chantaco : poursuite des études de faisabilité

Dernière mise à jour : 18 juil.

Intervention de Manuel de LARA, lors du Conseil municipal du 10 juin 2022 où les élus luziens ont été appelé à approuver la convention de participation entre le Département des Pyrénées-Atlantiques, le Syndicat des Mobilités Pays Basque - Adour et la commune de Saint-Jean-De-Luz sur la participation à l’établissement du dossier de demande de principe pour la création d’un demi-échangeur à la hauteur de Chantaco ...


La société ASF pilotera cette étude et les partenaires suivants participeront financièrement à la réalisation de celle-ci selon les modalités suivantes

Monsieur le Maire, chers collègues,


Cette délibération vise à poursuivre les études et sur le principe rien ne devrait poser souci à son adoption même si on ne peut que regretter que les conclusions de l’étude faisabilité technique lancée en 2018 et rendue par les ASF en 2022 n’aient pas fait l’objet d’une présentation détaillée aux élus du Conseil municipal ...


Son objectif était d’estimer, aux horizons 2025, 2036 et 2045, les trafics sur le demi-échangeur et de mesurer les impacts sur les échangeurs existants de l’autoroute A63 (Saint-Jean-de-Luz nord et sud), ainsi que sur le réseau structurant de la ville ...

En synthèse, on peut noter dans l’étude de trafic confiée à EGIS que :


=> Le demi-échangeur de Chantaco supporterait un trafic moyen (2 sens confondus) d’environ 8 900 véh./j en 2025, 9 600 véh./j en 2036 et 10 000 véh.j en 2045


=> L’aménagement du demi-échangeur aura des impacts positifs sur le déchargement de la RD 810 dans sa traversée de Saint-Jean-De-Luz et permettra de développer des projets de transports collectifs en site propre, des pistes vélos sécurisées, ...


=> Au niveau financier, le coût d’estimation relatif à l’aménagement du demi-échangeur de Chantaco se situe dans une fourchette allant de 15,12 à 17,34 M€ HT (Valeur 2018) selon le choix qui sera arrêté entre les 3 hypothèses d’aménagement proposées.


A priori que des points positifs qui devront être confirmés par les prochaines études sur lesquelles nous sommes appelés ce soir à participer financièrement.


Je note toutefois un élément de faiblesse dans la réflexion conduite, c’est la présence d’un invariant qui semble couler de source : l’installation d’une gare de péage sur le demi-échangeur.

Je n’oublie pas que le pilotage de l’étude est confié à la société ASF titulaire d’une concession sur l'A63 jusqu’en 2045.


Aussi, au terme de l’enquête publique à l’horizon de 2025, une convention de financement devra être mise au point pour accompagner la réalisation de ce demi-échanger et il me semble important de préparer la négociation à venir sur la gratuité de ce demi-échangeur si on veut que cette portion autoroutière devienne sur 5kms une rocade de contournement de SJDL.


Sous-réserve des points précédents les élus du Centre Luzien votent cette délibération et formulent le vœu que les conclusions des prochaines études soient largement présentées aux élus avant lancement de la procédure de DUP.


Je vous remercie


Manuel de LARA

Saint-Jean-De-Luz le 10 juin 2022



81 vues0 commentaire