Rechercher
  • Le Centre Luzien

SURF PARK : sachons raison garder avant d'enflammer les réseaux sociaux !

Mis à jour : sept. 28

La question de la réalisation du projet de Surf Park envisagé par le groupe Boardriders en continuité du campus de QUIKSILVER sur la zone de Jalday a fait débat tout au long de l’été. Sous prétexte de faire le buzz pour relayer une pétition en ligne lancée par le groupe Herri Berri (pourtant très silencieux sur cette question pendant l'enquête publique sur le Plan Local d'Urbanisme de Saint-Jean-De-Luz), certaines personnes n’ont pas hésité à vouer au bûcher des réseaux sociaux une entreprise qui emploie près de 600 personnes sur Saint-Jean-de-Luz et dont l’engagement environnemental n’a jamais été démenti.

Sachons raison garder. Une orientation d’aménagement programmé (OAP) inscrite au PLU n’est pas un projet, ni un chèque en blanc ! Le débat public avec les élus et les Luziens aura lieu.


D'ici là, laissons à Boardriders la possibilité de lancer ses études et de faire la démonstration du caractère vertueux de son projet sur le plan économique, social, énergétique, environnemental et de la gestion de la ressource en eau. C’est après, et sur la base de ces études mises à disposition du public et de la tenue d’un référendum local, que les Luziens pourront donner leur feu vert, ou pas, à sa réalisation.


Référendum Local : une nécessité à Saint-Jean-De-Luz pour tous les grands projets !

Sur le plan pratique, c’est au Maire qu’il revient de fixer, en conseil municipal, les conditions d’organisation du référendum local, le jour du scrutin, et de convoquer les électeurs. Le projet soumis à référendum local est adopté si la moitié au moins des électeurs inscrits a pris part au scrutin et s’il réunit la majorité des suffrages exprimés.

N’oublions pas que les élections de mars 2020 resteront marquées par un taux d’abstention record à Saint-Jean-De-Luz. Aussi, pour revivifier la vie municipale, ayons le courage de soumettre également à référendum local la réalisation d’un pôle culturel (10M€) sur le site d’Harriet Baïta, le lancement des travaux du parking souterrain de 7 niveaux sous l'espace Foch (le permis de construire est en cours), ou l’aménagement d’un demi-échangeur autoroutier à Chantaco pour ne citer que quelques-uns des projets qui modifieront durablement notre belle Cité des Corsaires.

Le recours systématique du référendum local sur tous les grands projets d’aménagement urbain était un engagement de la liste « Un Nouvel Elan pour Saint-Jean-De-Luz ». C’est aujourd’hui, dans un monde marqué par la pandémie du Covid-19 et le réchauffement climatique, une nécessité !

81 vues
 
  • Twitter
  • Facebook
  • Facebook

©2020 "Le Centre Luzien"