Rechercher
  • Le Centre Luzien

Surveillance des plages : lutte contre les situations de violences et de harcèlement ...

Dernière mise à jour : 17 avr.

A l'occasion du rapport sur le recrutement du personnel saisonnier pour la surveillance des cinq plages de Saint-Jean-de-Luz, Isabelle TINAUD-NOUVIAN a interpellé M.Badiola, adjoint aux sports, pour qu'une action volontaire soit engagée pour lutter contre les situations de violences et de harcèlement mises en lumière par la presse suite aux plaintes déposées par cinq jeunes femmes sauveteurs nautiques.


Monsieur Badiola


Actuellement, les violences, le harcèlement, l’incivisme deviennent le quotidien de nombreux citoyens, quels que soient leurs origines, leurs métiers et sont relayés dans les premières pages de la presse.

Malheureusement, une nouvelle fois la Ville de Saint-Jean-De-Luz a défrayé la chronique des faits divers avec le coup de projecteur donné par la presse aux 5 jeunes femmes qui avaient porté plainte pour dénoncer une situation bien déplorable dans le management des équipes féminines chargées de la surveillance des plages.

Le ministère de la fonction publique a créé un groupe de travail en réunissant les référents déontologues de la fonction publique de l’État et a pu ainsi rédiger un « guide de prévention et traitement des situations de violences et de harcèlement » pour lutter contre ces problèmes.

Ce vous précise que ce guide a été remis aux services des ressources humaines comme aux agents qui pourraient en être victimes ou témoins. De quoi s’agit-il ? :

  • Réfléchir sur la gouvernance de la ville.

  • Informer les employeurs et les agents.

  • Rappeler les règles auprès des agents et de chaque administration.

  • Mettre en place un processus clair pour informer et accompagner les victimes.

  • Créer une cellule d’écoute.

Je sais parfaitement que nous mettons le doigt sur un sujet complexe et difficile mais qui demande d’être intransigeant et responsable pour diffuser cette culture du respect de l’autre.

Aussi, à l’heure où nous sommes appelés à délibérer sur le recrutement des nouveaux surveillants de plage, ma question est simple : avez-vous prévu de diffuser un « guide de prévention et traitement des situations de violences et de harcèlement » pour sensibiliser les agents en place comme les personnels occasionnels ?


Isabelle TINAUD-NOUVIAN

Conseillère municipale

12 vues0 commentaire