top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLe Centre Luzien

Tribune : « Trop d’impôt tue l’impôt »

Les impôts financent les services publics, les infrastructures, l’éducation, la santé, la culture… Cependant, lorsque la charge fiscale devient excessive, elle étouffe l’initiative individuelle, entrave la croissance économique et freine l’innovation.


Si la majorité municipale a fait le choix à Saint-Jean-De-Luz de ne pas augmenter les impôts en 2024, à l’inverse ses représentants Luziens au sein de la Communauté d’Agglomération ont voté sans hésiter une hausse des impôts qui fait suite à celle de 2021.

Il est trop facile pour l'équipe de Monsieur Irigoyen de se gargariser de ne pas augmenter en 2024 la fiscalité et de voter à Bayonne les hausses d’impôts de la Communauté d'Agglo Pays Basque (CAPB).

Une tartuferie pour laquelle Manuel de LARA, chef de file du Centre Luzien, a voté contre comme 46% de ses collègues de la Communuaté d'Agllomération Pays BAsque (CAPB) estimant qu’il est urgent de faire un bilan d’une structure, née au 1er janvier 2017, qui est passée de 914 emplois permanents en 2018 à 1324 au 1er Janvier 2024.


Pour Manuel de LARA, le dérapage des charges de fonctionnement de la CAPB provoque d’ores-et-déjà un sentiment de désillusion des acteurs économiques et un risque, à terme, de perte de confiance des habitants dans cette institution pourtant importante pour le Pays Basque !

0 vue0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page