Rechercher
  • Le Centre Luzien

Un budget de près de 10 millions d'euros pour le projet de pôle culturel d'Harriet Baita !

Mis à jour : juil. 27


Un budget de travaux colossal pour notre ville. Près de la moitié de ses ressources annuelles. Nous nous réjouissons de constater que la culture fait partie des préoccupations premières de la mairie. En revanche nous nous inquiétons de voir que la majorité ne semble pas s’être aperçue que nous venions de traverser une crise sanitaire inédite, qu’elle va entraîner la France dans la pire récession en temps de paix, avec une chute de plus de 11% des richesses produites, et la perte de leur emploi pour des centaines de milliers de personnes.


Le monde a changé en 3 mois. Mais pas le budget de l'equipe de Jean-François Irigoyen.


Peut-être ont-ils le pressentiment de rentrées exceptionnelles en temps de crise. Nous pensons NOUS qu’en pareilles circonstances, il faut soutenir les gens, les emplois, ce qui existe, ceux qui souffrent de la situation, y compris les artistes, les associations culturelles qui font partie intégrante de notre économie et subissent de plein fouet cette crise. Ils ne réclament pas une grande salle, ils réclament de l’aide, une activité, une commande publique. Mais nous pensons aussi qu’il est au mieux déraisonnable, au pire irresponsable de se lancer dans ce projet au moment où les risques sanitaires imposent des règles drastiques de fonctionnement, et compromettent toute chance de rentabilité des salles de spectacle.


Le budget de fonctionnement d’une telle salle était déjà jusqu’à présent d’environ 10% du coût de sa réalisation soit 400 000€ annuellement. C’est aujourd'hui énorme ! Mais demain ?


Les contraintes sont si lourdes que pour l’instant aucun théâtre dans les alentours n’a prévu de rouvrir avant septembre et que tous s’interrogent pour leur avenir, se demandent comment réinventer le spectacle, imaginer les nouvelles structures, les nouveaux équipements qui permettront au public de venir, sans crainte, sans risque, applaudir les artistes. Nous nous posons également des questions sur le mode de gestion du futur pôle culturel : Pour quelle solution optera l'équipe de Jean-François Irigoyen ? Une régie avec la création d’un budget annexe ? Une délégation à la scène nationale ou à l’agglomération peut-être ? Dans le contexte actuel, et la baisse de financement à venir, il est nécessaire de s'interroger. Serons-nous en capacité d’assumer les couts inhérents à une telle structure et de financer une programmation de qualité?


Enfin nous nous posons aussi des questions sur le contenu culturel : quel est le schéma culturel qui sera choisi ? En ce qui concerne le groupe muncipal "le Centre Luzien" nous souhaitons que chaque Luzienne, chaque Luzien bénéficie de la politique culturelle de la ville. En résumé, la situation, le contexte, devraient pousser l'équipe de Jean-François Irigoyen à y réfléchir à deux fois. A être prudent. A gérer en bon père de famille.


A prévoir, prévenir... Les Luziens ne leur pardonneraient pas d’avoir opté pour de grands travaux par orgueil, parce que c’était prévu au lieu de faire preuve de souplesse, de créativité, de responsabilité, de solidarité dans un moment difficile.


Le monde a changé en 3 mois. Mais pas le budget alloué a ce chantier...


Gaëlle Lapix

Conseillère municipale - Le Centre Luzien



23 vues
 
  • Twitter
  • Facebook
  • Facebook

©2020 "Le Centre Luzien"